Application des peines

Forum d'échanges entre professionnels, universitaires et étudiants relativement à l'application des peines. Forum privé. Accession sur admission
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la récidive d'infractions sexuelles. A propos de l"affa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Herzog-Evans
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 16/01/2005

MessageSujet: la récidive d'infractions sexuelles. A propos de l"affa   Lun 20 Aoû - 11:32

Nous craignons tous à titre de citoyen, tout d'abord, bien entendu, mais aussi en tant que professionnels à un titre ou un autre, qu'une nouvelle affaire de récidive grave ne vienne occuper l'actualité et motiver l'adoption d'une nième réforme patchwork, non pensée, non préparée.


C'est à nouveau arrivé.. Encore une réforme probablement verra le jour pour poser une nouvelle rustine sur notre droit positif.

Mais cette fois il n'a pu être trouvé aucun défaut à l'action des magistrats.
La loi, seule, serait en cause.. ou peut être aussi ce médecin, montré du doigt - commesi le Viagra était la cause d'actes pédophiles...

N'en jettez plus ! Simplisme et réactions épidermiques dominent comme toujours.

Ce qui a semble-t-il - soyons prudent sur la seule base de ce qu'en relaye la presse - posé problème ici ce n'est ni la loi, ni l'action des magistrats, c'est la difficulté à mettre en oeuvre rapidement les mesures d'exécution de la peine et à s'assurer de leur effectivité.
Je vous propose d'en débattre ci.

Débattons aussi, bien qu'il n'y ait pas sur notre forum de thérapeute, de cette nouvelle religion du soin. "Il faut" soigner.... oui. Mais savons nous le faire, dans ce pays, dans les conditions de la psychiatrie française ? Est-ce tout simplement envisageable de traiter de la récidive uniquement au travers du soin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://herzog-evans.com
Loïc LECHON



Nombre de messages : 34
Localisation : La Rochelle/MC Saint-Martin de Ré
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: la récidive d'infractions sexuelles. A propos de l"affa   Sam 25 Aoû - 21:13

La "loi renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs" du 10 aoüt 2007 comporte un volet sur les auteurs d'infractions sexuelles (plus de RSP ou de LC pour les condamnés reconnus accessibles à une psychothérapie et refusant les soins proposés en détention).

Elle est pourtant reconnue (implicitement) incomplète 10 jours après sa promulgation, puisqu'a été annoncée une énième réforme de l'exécution des peines pour réagir à un fait divers médiatisé (aussi grave soit-il). Ces propositions interviennent donc 4 jours après l'arrestation de l'auteur présumé de l'enlèvement et du viol de l'enfant.

Article paru dans le Monde de ce jour :

Les délinquants sexuels ne sortiront plus de prison sans être passés devant un collège d'experts qui décideront éventuellement de leur hospitalisation en milieu fermé, a affirmé, lundi 20 août, le président Nicolas Sarkozy. Le chef de l'Etat a fait ces déclarations à l'issue d'une réunion interministérielle consacrée aux délinquants sexuels récidivistes. Dans l'après-midi, Nicolas Sarkozy a également reçu en audience le père et le grand-père d'Enis Kocakurt, cet enfant de 5 ans violé la semaine dernière à Roubaix par un pédophile récidiviste.



Les délinquants sexuels "seront examinés à la fin de leur peine par un collège de médecins et si ce collège des médecins reconnaît leur dangerosité, ils ne seront pas remis en liberté, ils iront dans un hôpital fermé où ils seront soignés", a expliqué le président de la République. Il s'agit, selon lui, de distinguer désormais "l'exécution de la peine et les questions de sûreté".

"Ceux qui n'accepteront pas d'être soignés resteront dans cet hôpital fermé le temps que l'on estimera qu'ils sont dangereux", a expliqué M. Sarkozy. "Ceux qui accepteront d'être soignés pourront avoir des permissions, et sortir de cet hôpital fermé, mais le feront en portant un bracelet électronique, en suivant un traitement, traitement hormonal, appelez-le castration chimique, les mots ne me font pas peur", a-t-il poursuivi.

Nicolas Sarkozy a aussi précisé qu'un "hôpital fermé pour pédophiles" ouvrirait en 2009 à Lyon. Enfin, le président de la République a souhaité que "la question des remises de peine ne soit posée qu'en fin d'exécution et non pas au début". Faisant référence à Francis Evrard, qui a enlevé et violé à Roubaix le petit Enis, M. Sarkozy a dit ne pas comprendre que "quand on a été condamné à vingt-sept années de prison, on en fasse dix-huit".

Toutes ces mesures doivent être intégrées à un texte de loi prévu pour le mois de novembre sur la condition pénitentiaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la récidive d'infractions sexuelles. A propos de l"affa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A propos du CNE
» A propos des Hobbits
» Plus d'explications à propos de Zer.
» À propos des scénarios...
» A propos des fruit du Démon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Application des peines :: Forum de M. Herzog-Evans :: EDITORIAL-
Sauter vers: